« Mes entraîneurs me prenaient tous la tête avec ma taille. »

En janvier 2006, quelque mois avant de gagner la Ligue des Champions avec le Barça et ses coéquipiers Ronaldinho, Xavi, Iniesta, Ludovic Giuly s’était confié à Foot Citoyen Magazine pour notre dossier sur « La différence morphologique. » Petit de taille (1m64) mais talent précoce, l’international Français a connu les pires difficultés à exister dans les catégories jeunes du centre de formation de l’Olympique Lyonnais, car les entraîneurs priorisaient à l’époque les joueurs grands et costauds. Tout a changé lorsqu’un certain Fleury Di Nallo, ancien grand joueur de l’OL, a remarqué Giuly lors d’un match de cadets et s’est offusqué de le voir remplaçant. Di Nallo ne comprenait pas que le jeune joueur soit écarté du fait de sa taille, et pour cause : il a lui-même connu une grande carrière en mesurant 1m63. Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à l’article.