Dans la peau de l’arbitre


« Alors Luca, tu aimes les arbitres ? » « Non ! » La réponse de Luca, 13 ans, est nette et décidée. Elle donne le ton du stage autour du respect de l’arbitrage que s’apprête à mener Foot Citoyen auprès de 12 jeunes des centres sociaux de Sens. Durant une matinée d’échanges et de débats, les intervenants de Foot Citoyen invitent les jeunes à réfléchir sur le rôle de l’arbitre, sur la difficulté de sa tâche puis à se mettre, autant que possible, à leur place. La projection du film « Les arbitres », qui a suivi de près les arbitres de l’Euro 2008, les montrant sous un angle nouveau et intimiste, sert de premier électrochoc. « Je ne pensais pas qu’arbitrer était aussi dur. Je me rends compte que tout le monde ne peut pas le faire. » admet Saada après le visionnage. Durant l’atelier terrain, l’après midi, les exercices et jeux de rôle voient les stagiaires prendre le sifflet à tour de rôle. Ils finiront tous convaincus sur un point : prendre des décisions sur l’instant n’est pas une chose facile, pas autant qu’ils le pensaient. Et admettent que si, en plus, les joueurs se plaignent et contestent, ça en devient quasiment… injouable.